Votre numéro civique est-il bien visible de la rue ?

Article publié 23 novembre 2016.

La Municipalité de Saint-Hippolyte, de concert avec son Service de sécurité incendie, réalisera au cours des prochains mois une vaste campagne d’information et de sensibilisation à l’importance de la visibilité des numéros civiques sur son territoire.

La sécurité avant tout

Puisque des centaines d’appels d’urgence sont effectués annuellement auprès du Services de sécurité incendie ou de la Sûreté du Québec, dans des contextes où chaque minute peut parfois compter, la visibilité des numéros civiques demeure une nécessité sur un territoire totalisant 132,6 km2. C’est dans cet esprit que la Municipalité sollicitera la collaboration des hippolytois, au cours des prochaines semaines, afin de s’assurer que tous les immeubles soient bien identifiés, dans le respect de la réglementation municipale. Pour ce faire, des patrouilles seront effectuées et des avis d’infraction comportant des amendes pourront être émis si l’on constate que la réglementation municipale n’est pas respectée. Il importe de savoir que selon le règlement municipal SQ 906 sur la numérotation des immeubles, les numéros civiques doivent être installés de façon à être lus clairement de la rue, route ou chemin. L’identification du bâtiment doit par ailleurs être effectuée de façon esthétique et maintenue en bon état.

Pour le Service de police, le Service de sécurité incendie mais également, pour les ambulanciers, l’inspecteur du Service de l’urbanisme, l’évaluateur de la MRC ou tout service de livraison à domicile, une adresse visible et bien entretenue demeure une nécessité. La Municipalité de Saint-Hippolyte sollicite donc la collaboration de la population et tient à rappeler qu’un numéro manquant, trop petit, trop éloigné, mal éclairé ou masqué par des branches ou un auvent peut occasionner la perte de précieuses minutes en situation d’urgence.