Abolition des bouteilles d’eau à usage unique dans les commerces de Saint-Hippolyte

Article publié 5 juin 2020.

C’est aujourd’hui, le 5 juin, que l’interdiction de la vente de bouteilles d’eau dans les commerces et édifices municipaux entrera en vigueur sur le territoire de Saint-Hippolyte.

Rappelons que le 21 janvier dernier, la Municipalité adoptait un règlement visant à bannir les sacs de plastique et les bouteilles d’eau en plastique à usage unique de moins de 1 litre. Toutefois, pour les bouteilles d’eau, les commerçants disposaient d’une période de transition de 6 mois, soit jusqu’au 5 juin 2020, Journée mondiale de l’environnement décrétée par l’ONU, avant de devoir se conformer au règlement.

La Municipalité de Saint-Hippolyte emboîte ainsi le pas à plusieurs villes du Québec qui souhaitent restreindre l’usage du plastique sur leur territoire. En effet, près de 100 villes canadiennes ont déjà fait le choix, ces dernières années, de limiter la vente de bouteilles d’eau. « Il y a urgence d’agir rapidement afin d’assurer la préservation des plans d’eau et des berges à Saint-Hippolyte, comme partout ailleurs sur la planète. Avec cette interdiction, les membres du conseil municipal réaffirment leur volonté de réduire l’empreinte environnementale de la Municipalité. Nous souhaitons sensibiliser nos citoyens aux grands enjeux environnementaux et nous devons, pour ce faire, poser des gestes concrets et exemplaires. » a déclaré le maire Bruno Laroche.

Le projet d’abolition des sacs de plastique et des bouteilles d’eau à usage unique est porté par le comité citoyen en développement durable de la Municipalité, constitué en 2019, et présidé par Bruno Allard, conseiller municipal responsable du dossier environnement.

On peut obtenir plus de renseignements sur les actions et projets environnementaux de la Municipalité de Saint-Hippolyte en consultant le https://saint-hippolyte.ca/services-aux-citoyens/environnement/.

Pour consulter le règlement n°1188-19 portant sur l’interdiction d’objets de plastique à usage unique sur le territoire, cliquez ici.