Pensez à signaler les cyanobactéries!

Article publié 30 juin 2020.

Les cyanobactéries sont présentes de façon naturelle dans les lacs. Leur présence devient problématique lorsque certaines espèces se multiplient rapidement et forment une masse visible à l’œil nu (à la surface du lac ou dans l’eau) que l’on nomme fleur d’eau ou « bloom » de cyanobactéries. Les premières cyanobactéries identifiées étaient de couleur bleu-vert, d’où leur appellation courante : algues bleues. Cependant, les cyanobactéries peuvent être de différentes couleurs : vert olive, vert foncé, violet et même rouge.

Pourquoi sont-elles dangereuses?

Plusieurs espèces de cyanobactéries emmagasinent dans leurs cellules des poisons naturels appelés cyanotoxines. Ces toxines sont libérées dans l’eau lors de la rupture ou de la mort de la cellule. Le contact ou l’ingestion d’une eau contaminée par trop de cyanotoxines peut occasionner des problèmes de santé tels que des allergies, démangeaisons, troubles nerveux ou digestifs.

Source : Conseil régional de l’environnement des Laurentides (CRE)

Pour en savoir davantage sur les cyanobactéries, cliquez ici.