Panne des serveurs informatiques et d'Internet | Services en ligne au ralenti | Délais supplémentaires à prévoir

Vitraux

Après l’incendie de 1933, l’église est reconstruite en un temps record et sans dettes, en raison des généreux dons des paroissiens dont entre autres, monsieur Lallemand et aussi le maire de l’époque, Arthur Gohier de même que son père Benjamin. Les vitraux sont offerts à l’église par des familles hippolytoises. Ils sont l’œuvre de la fabrique J.P. O’Shea, de Montréal, dont la famille irlandaise est originaire du canton d’Abercrombie (Shawbridge-Prévost).

Les fresques et le chemin de croix sont aussi des dons des familles hippolytoises.

En 1870, avec un budget de 168 $, on garnit les murs d’un chemin de croix et on achète une cloche.
Celle-ci fait 295 kg (650 lb) de laiton, alliage de cuivre et de zinc, et appelle les fidèles d’un Do retentissant. Elle se prénomme Estelle, en l’honneur de l’épouse du maire Gohier. Cette cloche sera installée 15 avril 1871.

Connaître mon résultat Continuer le rallye >

Emplacement

Alertes municipales
Pour rester informé en tout temps